Traditions et coutumes de la Provence : la Sainte Barbe est une fête largement célébrée de nos jours

Formations et Certifications en langues étrangères

Traditions et coutumes de la Provence : la Sainte Barbe est une fête largement célébrée de nos jours

Vous apprenez le français, vous rêver de Provence, immersion dans une tradition typiquement provençale : la Sainte Barbe.
En effet, parmi tous les stéréotypes sur la France et les Français tous ne sont pas forcément vrais. Les films, séries et même les livres méthodes regorgent de clichés sur la France, mais tous ne sont pas forcément vrais ou toujours d’actualité. En effet, les Français mangent de la baguette, mais pas seulement. Et surtout, les Français ne portent pas toujours la baguette sous le bras ! Oui le béret existe bien, mais les Français ne portent plus vraiment de chapeau (du moins en Provence, car nous ne voulons pas vexer les Basques !). Oui il y a autant – si ce n’est plus – de fromages que de jours dans l’année.

Surtout, les traditions et coutumes françaises évoluent avec le temps. Exemple concret avec le pain complet biologique qui va bientôt supplanter la baguette !

Pourtant, la Provence est une région du sud de la France avec une identité culturelle forte. Les villes et villages provençaux célèbrent encore aujourd’hui des traditions ancestrales ! Découvrons en détail la tradition de la Sainte Barbe qui date de la période romaine et qui reste incontournable en Provence.

 

Les traditions culturelles typiques de la Provence

Déjà il convient de se poser la question : quelle est l’origine de la culture provençale ?
De partout ! En effet, la Provence a longtemps été une terre d’accueil. N’oublions pas que la plus grande ville du Sud de la France, Marseille donc, a été créée par les Grecs.
La Provence s’est donc peuplée au fur et à mesure de l’histoire par les Grecs, les Romains, puis les Italiens, les Comoriens, les Français d’Algérie – les fameux pieds noirs -, les personnes d’Afrique du Nord. Encore aujourd’hui la région Sud est une terre d’accueil ! Preuve par le nombre croissant des personnes qui s’installent en Provence ! Non seulement le sud de la France attire un public international, mais aussi de partout ailleurs en France !

 

Comment découvrir, vivre et comprendre la Provence et ses coutumes ?

En vivant en Provence pardi ! Et surtout en prenant le temps de rencontrer des gens du cru et de discuter avec eux. C’est facile à dire, mais pas forcément facile à faire. Et encore moins quand on n’est pas français.
Une solution alors est de s’immerger dans la culture de Provence avec des cours de français ciblé. Atout Langues Sud propose des séances de découverte de la culture française et de la Provence lors de ses cours et ateliers pratiques en français. Pour bien parler le français, il faut aussi connaître sa culture et ou du moins une de ses cultures régionales.

 

La fête de la Sainte Barbe en Provence.

 

que faire le jour de la sainte barbe

Revenons à nos moutons ! Vous voyez, la culture du Sud de la France est tellement passionnante et riche qu’on peut en parler pendant des heures.
La Sainte Barbe n’est pas la fête de la Barbe. Non. Ou du moins pas encore. Qui sait, avec la mode des Hipsters peut-être qu’un jour on fêtera la plus belle barbe de Marseille ! 😊

 

Plus sérieusement, la fête de la Sainte Barbe est célébrée tous les ans le 4 décembre. Cette fête est aussi le top départ des festivités de Noël  – encore une fois, la Provence célèbre Noël comme nulle part ailleurs, mais nous en parlerons dans un prochain article du blog d’Atout Langues Sud.

Que faire le jour de la Sainte Barbe ?

Pour célébrer la Sainte Barbe dans les règles de l’art, il faut planter du blé ! Si, si, à la maison ! Pas besoin d’un grand champ, 3 petites coupelles et une température chaleureuse ambiante suffiront ! Du blé, du coton, un peu d’eau, et le tour est joué !
Regardez pousser le blé tous les jours, c’est un petit plaisir qui donne le sourire tous les matins !

Et aussi, il faut dire haut et fort la phase en provençal « QUAND LOU BLAD Vèn bèn, tout vèn bèn ! ». En effet, la traduction en français de ce dicton provençal signifie : « Quand le blé va bien (ou pousse bien), tout va bien ! ».
Donc prospérité, richesse, tout va bien !

 

Pourquoi planter du blé le 4 décembre ?

Le blé est bien sûr synonyme de richesse, de prospérité. Quand on a du blé, on peut faire du pain, aliment de base de la nourriture en France. Alors planter du blé à la maison c’est bien, mais l’avoir germé grandir, c’est mieux !
En effet, votre coupelle de blé tendre et vert vous souhaitera une année belle et prospère.

D’ailleurs, comme dans toutes les langues, le mot « argent » a de nombreux mots en argot. Et quel mot en argot est le plus populaire en français pour dire « argent » ? Le blé, vous l’avez deviné !

 

Que faire du blé germé de la Sainte Barbe ?

planter le blé de la sainte barbe le 4 décembre

C’est bien beau de faire germer du blé dans du coton en décembre, mais qu’en faire après ?
La tradition provençale propose de placer le blé dans la crèche le lendemain de Noël – Ah, la crèche provençale, encore un article à découvrir !
Mais après Noël, que faire de ce blé encore ? Gardez-le précieusement jusqu’à la fête de l’épiphanie, non, ne le mangez pas, préférez la galette des rois ! Et après la fête des rois, la tradition veut que l’on plante le blé dans son champs… ou dans son jardin… ou dans sa jardinière…. Ou dans son pot… ou qu’on le donne à celui qui a la main verte et un petit bout de terre !